Le tombeau de la Reine

Recherche d'indices :
Déchiffrer la date inscrite sur le tombeau
Identifier le découvreur du tombeau

Épisode n°1

Épisode n°1

Épisode n°1: Le tombeau de la Reine

À une certaine époque, qui n’est peut-être pas tout à fait révolue…, mais notamment pendant les deux siècles derniers, la figure de la reine Berthe a connu une belle postérité légendaire : héroïne de pièces de théâtre, de défilés historiques, de poèmes et chansons en tous genres, la reine a également servi de modèle à une large iconographie (dont la plus célèbre est sans doute une toile d’Albert Anker). Elle était la propriétaire présumée d’une selle (d’abord attribuée à Jules César, mais qui possédait la particularité d’avoir un trou dans lequel la reine filandière pouvait planter sa quenouille et filer en se déplaçant). Dans un registre certes moins leste, mais somme toute plus rapide, on emprunta son nom pour baptiser une locomotive…

Payerne avait son cercle de la reine Berthe, sa cave de la reine Berthe et aujourd’hui encore son impasse de la reine Berthe ou son café de la reine Berthe. De lieu de sépulture de la reine, la ville devenait le séjour aimé des rois de Bourgogne et faisait graver son passé en lettres d’or.

Situé dans l’église paroissiale, le tombeau de la reine Berthe évoque le souvenir d’une reine bienfaitrice de la ville de Payerne, fondatrice d’églises et de châteaux. Il a été soigneusement aménagé suite à la découverte d’un sarcophage contenant les os d’une femme, identifiés alors avec la fameuse reine. Le contenu de cette sépulture a été transféré en grande pompe, avec les honneurs du canton, accompagnés de nombreux discours, chants et manifestations.

Ces ossements n’ont plus été examinés depuis leur découverte, mais le doute sur leur origine a surgi depuis les fouilles archéologiques des années 1950 et de nouveau avec les fouilles qui viennent de s’achever. Nous savons par les textes historiques que la reine Berthe de Souabe a effectivement été inhumée sur le site du monastère clunisien vers l’an 961, mais l’endroit n’est pas précisé. Nous allons donc remonter le cours du temps et essayer de rechercher ce fameux tombeau.

L’indice n°2 sera dévoilé lors de la conférence du samedi 5 septembre 2020 à 17h30.